?

Log in

No account? Create an account
svenizkypeur
12 mai 2018 @ 12:37
"-Tu vois, mon poing, il est hors-commerce, mais il va passer de bien meuble par nature à bien immeuble par destination, tellement je vais te l'encastrer dans la tronche."


-_-


The Peerless Quartet - I Didn't Raise My Boy to be a Soldier



Verse 1

Ten million soldiers to the war have gone,
Who may never return again.
Ten million mothers' hearts must break
For the ones who died in vain.
Head bowed down in sorrow
In her lonely years,
I heard a mother murmur thru' her tears:

Chorus

I didn't raise my boy to be a soldier,
I brought him up to be my pride and joy.
Who dares to place a musket on his shoulder,
To shoot some other mother's darling boy?
Let nations arbitrate their future troubles,
It's time to lay the sword and gun away.
There'd be no war today,
If mothers all would say,
"I didn't raise my boy to be a soldier."

Verse 2

What victory can cheer a mother's heart,
When she looks at her blighted home?
What victory can bring her back
All she cared to call her own?
Let each mother answer
In the years to be,
Remember that my boy belongs to me!

Repeat Chorus 2x
 
 
svenizkypeur
05 mai 2018 @ 07:50
Une devinulle sulfureuse:
Qui était le fondateur du satanisme propre?

La réponseRéduire )
 
 
svenizkypeur
21 avril 2018 @ 18:32
"La seule constitution qui dérive de l’idée du contrat origi­naire, sur laquelle doit être fondée toute législation juridique d’un peuple, est la constitution républicaine; elle se fonde: 1° sur le principe de la liberté des membres d’une société (comme hommes) ; 2° sur celui de la soumission de tous (comme sujets) à une législation unique et commune; 3° sur la loi de l’égalité de tous les sujets (comme citoyens)[5]. Cette constitution est donc en soi, pour ce qui concerne le droit, celle qui sert originairement de base à toutes les espèces de constitution civile. Reste seulement à savoir si elle est la seule qui puisse amener une paix perpétuelle.

Or la constitution républicaine, outre la pureté qui distingue son origine, puisqu’elle dérive de la source pure de l’idée du droit, a encore l’avantage de nous montrer en perspective l’effet que nous souhaitons, c’est-à-dire la paix perpétuelle ; en voici la raison. — Lorsque (comme cela doit nécessairement être dans une constitution républicaine) la question de savoir si la guerre aura lieu ou non ne peut être décidée que par le suffrage des citoyens, il n’y a rien de plus naturel qu’ayant à décréter contre eux-mêmes toutes les calamités de la guerre, ils hésitent beaucoup à s’engager dans un jeu si périlleux (car il s’agit pour eux de combattre en personne ; de payer de leur propre avoir les frais de la guerre ; de réparer péniblement les dévastations qu’elle laisse après elle ; enfin, pour comble de maux, de contracter une dette nationale, qui rendra amère la paix même et ne pourra jamais être acquittée, parce qu’il y aura toujours de nouvelles guerres). Au lieu que, dans une constitution où les sujets ne sont pas citoyens, et qui par conséquent n’est pas républicaine, une déclaration de guerre est la chose la plus aisée du monde, puisque le souverain, propriétaire et non pas membre de l’État[ndt 8], n’a rien à craindre pour sa table, sa chasse, ses maisons de plaisance, ses fêtes de cour, etc., et qu’il peut la décider comme une sorte de partie de plaisir, pour les raisons les plus frivoles, et en abandonner indifféremment la justification, exigée par la bienséance, au corps diplomatique, qui sera toujours prêt à la fournir."
Kant, Vers la Paix Perpétuelle, 1795.


Oh It's A Lovely War - Courtland & Jeffries

"Up to your waist in water,
Up to your eyes in slush,
Using the kind of language
That makes the sergeants blush;
Who wouldn't join the army,
That's what we all enquire,
Don't we pity the poor civilians
Sitting around the fire ?

Refrain (x2):
Oh! Oh! Oh! It's a lovely war,
Who wouldn't be a soldier, eh?
Oh, it's a shame to take the pay.
As soon as reveille has gone
We feel just as heavy as lead,
But we never get up till the sergeant
Brings our breakfast up to bed.
Oh! Oh! Oh! It's a lovely war,
What do you want with eggs and ham
When you've got plum and apple jam?
Form fours! Right turn!
How shall we spend the money we earn?
Oh! Oh! Oh! It's a lovely war.

Come to the cook-house door, boys,
Sniff at the lovely stew,
Who is it says the colonel
Gets better grub than you ?
Any complaints this morning?
Do we complain ? Not we.
What's the matter with lumps of onion
Floating around the tea ?

Refrain (x2)"
 
 
svenizkypeur
16 avril 2018 @ 18:45

The Last Long Mile (World War I Song) (1918) ( Historical Recroding )

Verse:
Oh, they put me in the army and they handed me a pack,
They took away my nice new clothes and dolled me up in kack;
They marched me twenty miles a day to fit me for the war,
I didn’t mind the first nine-teen but the last one made me sore:

CHORUS:
Oh, it’s not the pack that you carry on your back, Nor the Springfield on your shoulder,
Nor the five inch crust of Clinton County dust
That makes you feel your limbs are growing older,
And it’s not the hike on the hard turnpike,
That wipes a – way your smile,
Nor the socks of sister’s that raise the blooming blisters,
It’s the last long mile.

Verse:
Some day they’ll send us over and they’ll put us in a trench,
Takin’ pot shots at the Firt-zes with the Tom-mies and the French,
And some day we’ll be marching through a town across the Rhine,
And then you bet we’ll all forget these mournful words of mine:

CHORUS:
Oh, it’s not the pack that you carry on your back,
Nor the Springfield on your shoulder,
Nor the five inch crust of Clinton County dust
That makes you feel your limbs are growing older,
And it’s not the hike on the hard turnpike,
That wipes a – way your smile,
Nor the socks of sister’s that raise the blooming blisters,
It’s the last long mile.
 
 
svenizkypeur
11 avril 2018 @ 13:31

Pack All Your Troubles (in your old kit bag) - F. et G. Powell

Private Perks is a funny little codger
With a smile—a funny smile.
Five feet none, he's an artful little dodger
With a smile—a funny smile.
Flush or broke he'll have his little joke,
He can't be suppressed.
All the other fellows have to grin
When he gets this off his chest.

Refrain

Pack up your troubles in your old kit-bag,
And smile, smile, smile
While you've a lucifer to light your fag,
Smile, boys, that's the style.
What's the use of worrying?
It never was worth while,—so
Pack up your troubles in your old kit-bag,
And smile, smile, smile.

2 Private Perks went a marching into Flanders
With his smile—his funny smile.
He was loved by the privates and commanders
For his smile—his funny smile.
When a throng of Bosches came along
With a mighty swing,
Perks yelled out, 'This little bunch is mine!
Keep your hands down, boys and sing.'-Ref.

3 Private Perks he came back from Bosch-e shooting
With his smile—his funny smile.
Round his home he then set about recruiting
With his smile—his funny smile.
He told all his pals, the short, the tall
What a time he'd had;
And as each enlisted like a man
Private Perks said now my lad,-Ref.
 
 
 
svenizkypeur
01 avril 2018 @ 17:54
Les vessies natatoires des girafes sont très difficiles à trouver, de même que leur glande uropygienne et leurs flagelles. La nidification, la migration et l'hibernation sont peu observées. Les griffes et les crocs sont peu caractéristiques des carnivores. L'existence même du bec et du cloaque sont débattues.
Au printemps dernier, Maximillian von Ungern-Ungern-Sterberg und Zwei-Finger-An-Den-Kopf a remis en cause la reproduction par essaim, citant la célèbre étude de Clausewitz (Mœurs de la fourmi grise agricole pendant la Retraite de Russie de Napoléon, 1825) ainsi que des travaux plus récents ( M. et I. Cavalera, Study of bestial devastation affecting drums and R. fulgurans, 1985)(B. H. Warner, Mechanical animals: an attempt at simulating massively populated ecosystems, 1998)(Anonyme, Teh Nui Leng Pah'ha, 13e siècle, retraduction du Pr. D. Kreachvili, 2008).
En l'état actuel, il convient de reconsidérer la nature cnidaire, volatile, plantigrade, ichtyenne, voire insectoïde de la giraffe. N'ayons pas peur des mots, la zoologie actuelle traverse une véritable crise taxonomique. Il ne reste qu'à espérer qu'à force de débats, de recherches, l'émergence d'une grande théorie unificatrice, à l'image de ce qui se passa en physique avec la mécanique newtonienne et la mécanique quantique.
 
 
svenizkypeur
18 mars 2018 @ 01:30
NEEEEEEEEIIIIIIIIGE!

Je ne sais cependant pas si elle tiendra. Je n'ose être trop heureux.



Guerre Foide - Demain Berlin
 
 
svenizkypeur
10 février 2018 @ 15:57
La neige a cette qualité apaisante sur les nerfs que l'absence de neige n'a pas. Tout semble tellement détendu.



Corpo-Mente - Dorma
 
 
svenizkypeur
07 février 2018 @ 21:36
Message urgent.

Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE!

Ceci n'est pas un exercice.

Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE!

Tout le personnel aux postes de combat.

Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE!

Toutes mesures d'urgences autorisées.

Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE Y NEIGE!

Je répète, ceci n'est pas un exercice.


The Black Satans - The Satan Of Hell
Y NEIGE PUTAIN! BONHEUR!
 
 
svenizkypeur
08 janvier 2018 @ 20:32

It's not you. Bad doors are everywhere. - Vox