?

Log in

No account? Create an account
 
 
06 octobre 2009 @ 20:02
L'Empire Métallique mis à nu (partie 1)  
Bien, il se trouve que ce soir, je n'ai rien d'autre à faire et il faut bien que je profite un minimum de ce blog qui m'est donné pour y raconter ma vie, même si elle n'intéresse personne. Vous vous en prendrez à Blaireauman qui a insisté pour que je prenne le mot de passe du blog.

Or donc, j'ai décidé de faire une sorte de making of de L'Histoire de l'Empire Métallique, épisode par épisode. Attention, spoilers.

Episode 1 : Prélude à la suite

Comme je l'ai déjà signalé sur la Tétyne (ou la Brouette, c'est comme vous voulez), cet épisode a été écrit après l'apéro, ce qui se ressent tout particulièrement dans la quantité monstrueuse de fautes de grammaire et dans le nombre un peu trop élevé d'histoires de fesses.
Pourtant, l'idée du monde à l'envers remontait à bien plus tôt. C'est après un rêve, alors que j'étais encore complètement dans le brouillard, que m'est venue l'idée d'un monde-jungle avec des hommes bleus à oreilles pointues qui devraient affronter une espèce de singe gigantesque. Aucune idée d'où pouvait venir le singe et j'avoue n'y avoir absolument pas réfléchi sur le moment. Par contre, ça ne me semblait pas être suffisamment original, aussi ais-je retourné le tout pour faire un monde où la gravité serait inversée. Tout le reste est venu après.
J'avais aussi déjà décidé quelques points, sans trop savoir pour le reste :
- le héros devait mourir dans l'épisode 7
- le héros devait rencontrer un allié dans l'épisode 2 qui mourrait dans le 5 (finalement, ça s'est fait dans le 4)
- Flonn devait réapparaître dans l'épisode 6 et prendre la place de personnage principal après la mort de Fant.

J'en avais aussi profité pour réfléchir un peu sur le monde, et j'avais déjà décidé qu'il se répéterait dans toutes les directions. En poussant le raisonnement à peine plus loin, il m'a semblé logique que le monde se répéterait également dans le temps, vu que je me suis déjà demandé de nombreuses fois si ça ne serait pas le cas avec notre univers (Dieu ne serait-il pas tout simplement des scientifiques du futur qui auraient placé les germes de la vie ici et là pour repeupler la galaxie après le Big Bang qui s'annonçait ?).

Le premier problème auquel je me suis confronté a été la scène d'action contre le makX. C'est chaud de décrire une scène d'action. Très chaud, même. Il faut suffisamment décrire pour que la situation apparaisse clairement au lecteur, mais il ne faut surtout pas que celui-ci se retrouve noyé sous des tonnes de descriptions chiantes comme la pluie. Je suis assez content de ce que j'ai obtenu par la suite, mais le premier épisode me déplait un peu. Il faudra que je le retouche un peu un jour.
La façon dont Fant se débarrasse du makX est assez grotesque aussi. C'est tout simplement parce que je n'avais aucune idée potable pour qu'un petit Ff à la noix puisse tuer une si grosse bête.

Episode 2 : Le voyage

Je me suis beaucoup amusé sur celui-là. Plus long que le 1 et avec une vraie histoire, mais du coup, je me suis rendu compte qu'il fallait faire beaucoup plus attention à la cohérence. Pas grand chose à dire sur cet épisode, si ce n'est que je suis assez content de moi en ce qui concerne la bataille entre Ffs et makés.

Un truc qui m'a vite gonflé : dans l'épisode 1, j'ai mis en place un système de mesure du temps complètement foireux sur une base de 8. Pour vous prouver à quel point je suis consciencieux, j'ai noté la durée exacte d'un cycle tel que décrit dans l'épisode 1 :
cycle : 527 jours
De là, j'ai calculé la valeur d'un memp et d'un femp.
memp : 66 jours
femp : 8 jours
Et j'ai eu la chance que ça tombe sur des mesures pas trop mal :
memp : à peu près trois mois
femp : à peu près une semaine.
Je me suis référé à ces valeurs pendant tous les épisodes suivants.

Episode 3 : First Contact

Quelque chose m'est vite apparu : un monde jungle dans lequel les espèces se battent avec des lances et où la magie n'existe pas, c'est très amusant, mais on en a aussi très vite fait le tour, surtout en ce qui concerne les scènes d'action. Il devenait donc important de créer une nouvelle espèce nettement plus avancée technologiquement. Avant même de commencer à écrire l'épisode, j'avais donc décidé de créer une ville souterraine dans laquelle un commando, que rejoindrai le héros, affronterait un gigantesque empire nettement trop avancé pour eux. De là m'est venu l'idée de créer un groupe de personnages sympathiques, dont le mécano serait aussi un Ff, et qui conduirait des méchas un peu primitifs tout en volant des technologies à l'ennemi.
L'empire en question devait sembler petit au début, et apparaître de plus en plus monstrueux (en taille) au fur et à mesure. Je crois avoir bien réussi cet effet. Dans cet épisode, l'Empire semble se résumer à un dôme mené par un Ff assez timbré mais très intelligent : F.
A propos de F, mon idée initiale était bien entendu de pomper complètement le personnage de L dans Death Note, même si je voulais quand même un personnage un peu différent. Au final, je me rend compte qu'il m'est impossible de copier parfaitement, F est très différent de L. Ils n'ont en commun que le coté très intelligent, le nom en une lettre et les manies bizarres (comme de se curer l'oreille avec le pied, même si L ne fait jamais ça). A part ça, les deux personnages n'ont rien à voir. Je pensais aussi faire une sorte d'opposition F/Fant comme L/Kira, mais au final, Fant est vraiment trop différent de Yagami Light et loin d'être aussi intelligent. De plus, les luttes de cerveaux sont d'une complexité monstrueuse à gérer.

Quand j'ai commencé à écrire cet épisode, j'avais l'intention d'aller jusqu'à la destruction du dôme. Puis je me suis rendu compte au chapitre 5 que je n'arriverai jamais à boucler toute l'histoire en dix chapitres, alors j'ai coupé au milieu et j'ai continué dans l'épisode 4. Ca s'est révélé une bonne chose parce que j'ai pu beaucoup plus développer.
De même, je prenais tellement de temps à décrire la ville G-15 et le peuple Gg que je n'ai pas voulu rajouter la présentation du commando tout de suite. D'ailleurs, ma description de la ville en faisait un endroit complètement austère qui ne collait pas avec mon idée initiale. Voilà pourquoi j'ai par la suite transposé l'action dans une autre ville.

Un autre truc amusant, c'est qu'il faut sans cesse que les actions du héros collent avec sa personnalité, ce qui est très difficile quand le héros en question est un lâche absolu prêt à tous les sacrifices pour survivre.
A ce propos, nombre d'entre vous auront remarqué la ressemblance entre Fant et Rincewind (Rincevent pour les francophones). Ca n'a rien d'un hasard. C'est exactement ce que j'avais en tête en écrivant les quatre premiers épisodes : un personnage qui ne cherche qu'à glander, mais que le destin ramène sans arrêt sur le devant de la scène. J'en ai aussi fait une pure ordure, un peu comme Sook dans les aventures de Kalon et comme Light dans Death Note. Fant est en fait un mélange entre Rincewind, Sook, Light et moi. :p (ceci est un smiley)

A la vérité, je me suis inspiré de moi pour d'autres personnages aussi, notamment F et Flonn.


Episode 4 : Le dôme


Comme dit plus haut, j'ai surtout essayé dans cet épisode de boucler l'histoire précédente. J'en ai profité pour changer de ville et présenter le fameux commando cher à mon coeur. Au passage, j'ai rajouté la faille qui permet à la ville G-13 d'être à ciel ouvert. Cette faille n'était absolument pas dans mon idée originale, mais ça permettait de creuser encore plus l'écart entre G-13 et G-15 tout en en faisant un cadre idyllique pour notre héros.

Le commando a été complètement inventé en direct. Il me fallait un tacticien, le fameux mécano Ff, quelques soldats et puis tant qu'à faire, j'avais bien décrit l'ambassadeur, autant la garder. Tous ces personnages sont des stéréotypes complets et c'est exactement ce que je voulais. Je dois même avouer que j'aime beaucoup les peinturlurés. J'aurais voulu garder ce commando pendant beaucoup plus d'épisodes, mais je n'aime pas m'enliser dans une situation donnée. Si ça ne bouge pas, je m'ennuie.

Le bourgmestre et son garde du corps, Grumph, sont surtout là pour l'humour, mais je me suis beaucoup amusé à les créer, aussi les ais-je réutilisés à chaque occasion possible. Accessoirement, Grumph est une allusion à un modérateur dans un jeu de rôle en ligne en php qui ne ressemble absolument pas à Grumph, mais qui grommelle très souvent. Et l'allusion aux réceptions de l'ambassadeur est une preuve que j'ai bien lu Sous le Catcheur en profondeur.

Comme l'épisode précédent, je me suis rendu compte à la moitié que j'avançais beaucoup trop lentement. Fant, Mella et Glover se sont donc infiltrés dans le dôme dès la fin de la bataille à la voie des rails, alors qu'il était initialement prévu qu'ils retournent en ville et discutent un peu avant de revenir.

Ici, on découvre accessoirement que le dôme n'est pas une sorte de laboratoire top secret où un savant fou s'amuse à tester ses araignées métalliques, c'est une ville. Et donc l'Empire n'est pas forcément un gros méchant, mais peut-être tout simplement une civilisation à part entière. A la fin, on apprend d'ailleurs qu'il existe d'autre dômes, même si on ignore combien. Le fait qu'il s'agisse du City-dôme n°984 (de mémoire) donne néanmoins une assez bonne idée.
Si j'avais pu aller jusqu'à la destruction du dôme dans l'épisode précédent, je me serai focalisé dans celui-ci sur un groupe de cinq dômes tous reliés à un même centre d'échange. Et on aurait découvert dans l'épisode suivant que le Complexe est en fait constitué de plusieurs centaines de tels centres d'échanges.

On m'a reproché la facilité avec laquelle Fant détruisait un dôme. Et il est vrai qu'il ne se foule pas beaucoup, mais même avec du recul, il me semble logique qu'une civilisation se croyant invincible, bien à l'abri sous plusieurs épaisseurs de blindage et dont la population est totalement dévouée ne protège pas plus que ça ses réacteurs nucléaires (ou équivalent).

Quand à la mort de Mela, elle était programmée depuis avant son apparition et j'aime beaucoup la façon dont je l'ai rendue. La fin de l'épisode, un peu moins... Trop rapide. Accessoirement, la mort de ce personnage m'a permis d'introduire un minimum de sérieux dans cette série jusqu'ici complètement déconade. J'aime bien faire des trucs amusants, mais ça ne me suffit pas, il faut un minimum d'histoire et d'aventures. De plus, il fallait bien commencer à préparer le lecteur à la fin absolument immonde que j'avais prévue à cette série.

Episode 5 : Retrouvailes

En voici un que j'ai beaucoup aimé. C'est d'ailleurs l'épisode sur lequel j'ai eu le plus de retours positifs, peut-être après le 7.
Accessoirement, c'est à partir de cet épisode que j'ai eu des relecteurs pour l'orthographe et la grammaire. J'avais déjà des relecteurs, mais ils me servaient surtout à tester la température du lecteur. Ca se ressent énormément. Néanmoins, quelques fautes ont réussi à passer entre les mailles du filet et il faudra un jour que je me bouge le cul pour corriger tout ça.

Concernant l'épisode, j'en suis revenu à mon idée "Death Note", à savoir le duel de cerveaux entre F et Fant. Et je me suis méchamment casser le cul pour mettre au point le plan de F. Je voulais à tout prix créer une situation dont Fant ne pouvait pas se tirer. J'avais même très peur que ce soit trop tiré par les cheveux, mais au final, il semblerait que ce soit bien passé.
Bien entendu, l'élément que F n'avait pas prévu et qui va retourner la situation, c'est l'arrivée de Flonn. Néanmoins, avec du recul, il me semble quand même que Fant et Flonn s'échappent un peu trop facilement. Je ne suis pas sûr que la présence de Flonn aurait véritablement suffit en situation réelle.

Ca a été le premier épisode où j'ai eu peur de la réaction des lecteurs. Avant, c'était soit des épisodes délire, soit des épisodes qui me semblaient bon (encore que j'avais des doutes avec l'apparition des méchas dans l'épisode 3). Mais là, je me suis vraiment cassé la tête et j'avais très peur d'avoir laissé de grosses incohérences qu'il me serait impossible de corriger sans tout modifier. Au final, je n'ai rien eu à changer et c'est tant mieux. Accessoirement, je n'ai plus fait un seul épisode sur ce modèle.

Flonn est dès le début assez haineuse contre l'Empire Métallique, mais c'était surtout pour qu'elle ait une motivation. Il n'était absolument pas encore prévue qu'elle devienne le monstre de haine des épisodes suivants.

Ici, l'Empire devient un monstrueux Complexe fort de près d'un millier de dômes et d'une armé conséquente. Pourtant, quelques indices laissent à penser qu'il y a encore quelque chose au dessus...

Au final, un épisode dont je suis fort content malgré mes inquiétudes du moment mais qui m'a quand même laissé sur un sentiment mitigé. Il faudrait en effet que j'arrive à gérer des combats de cuirassés dans l'épisode suivant...


Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, bande de pourris-gâtés. La suite un jour si j'en trouve la motivation.

Tags:
 
 
 
Typhon Baal Hammonbaal_ammon on le 06 octobre 2009 21:17 (UTC)
Je ne suis pas d'accord pour dire que Yagami Light est une pure ordure. Ce qui rend ce personnage intéressant, c'est qu'au lieu de nous présenter le traditionnel "méchant qui était gentil voici longtemps" qui ne vaut guère mieux que le "méchant qui est méchant et pis c'est tout", on voit très bien comment ce jeune homme rempli de bonnes intention se mue lentement, mais surement, en véritable ordure. Il n'en conserve pas moins des principes et un idéal. Le plus grand reproche qu'on puisse lui faire, ça doit être le manque d'empathie.

Et les duels de cerveaux, y'a rien de plus facile à gérer, il suffit de dire que la connerie que vient de faire le héros qui a provoqué la mort de la moitié de la flotte fait en réalité partie d'un plan machiavélique destiné à détruire le méchant. On peut naviguer à vue comme ça pendant un certain temps et... Ah, tu voudrais que ce soit crédible ? Ben désolé, je ne peux rien pour toi.

Pour conclure, je dirais que TU FERAIS MIEUX DE BOSSER SUR "EMON ET DANGE" PLUTÔT QUE DE POSTER CECI.

Quoique...

Typhon
(anonyme) on le 06 octobre 2009 21:27 (UTC)
Je bosse aussi sur la Guerre Sacrée à coté, mais j'ai besoin de quelques pauses de temps à autres.

En ce qui concerne Light, oui c'est vrai que ce n'est pas une pure ordure dès le début. Je voulais plutôt parler du coté "Je n'ai aucun scrupule à me débarrasser d'une personne que j'aime si ça peut aider dans mes objectifs". Le coté purement ordure vient plus de Sook, en effet.

Kyp.
Typhon Baal Hammonbaal_ammon on le 06 octobre 2009 21:37 (UTC)
Ouais, mais Sook a aussi une composante sadique. Les saloperies de Fant sont plutôt dictées par son cynisme, et il ne semble pas tellement en jouir.

Typhon
(anonyme) on le 06 octobre 2009 22:20 (UTC)
Tout cela est très intéressant, ça me rappelle pourquoi j'avais tant aimé cette série à partir de l'épisode 3 ou 4. Mais ça ne nous dit pas quand on aura la suite de la Guerre Sacrée, et surtout si le prochain épisode sera centré sur des anges ou des démons !

Athreeren
(anonyme) on le 07 octobre 2009 19:50 (UTC)
+1

Le Créateur Fou, le Making-of, les bonus.